L’histoire

Découvrez l’histoire de MAXXIMA, de ses débuts en tant qu’émission sur EFM “la radio Essonne” à sa transformation en une webradio influente jusqu’à la diffusion plus globale en DAB+. MAXXIMA est le témoignage d’une passion inébranlable pour la musique et d’une innovation constante.

Bienvenue sur Maxxima, Votre Source Musicale Ultime

Maxxima est née de la passion pour la musique et l’innovation. Notre mission est de vous offrir une expérience d’écoute de qualité supérieure, avec une sélection musicale soigneusement choisie pour vous faire vibrer, réfléchir et danser. De la House au son plus NuDisco, de la Techno au son Rave, de son lounge à l’électro, nous explorons les genres de la musique électronique pour vous apporter le meilleur de cet univers.

En bref on se contrefout de savoir si l’artiste est célèbre ou inconnu, si il vient de sortir le titre ou pas, mais le ressenti sur le son ! Ce qui compte c’est la Vibe !!!

Mais Maxxima, c’est bien plus que de la musique. C’est une communauté de mélomanes, un espace où les auditeurs peuvent partager leurs goûts, découvrir de nouveaux artistes et se connecter avec d’autres passionnés de musique.Nous croyons en la puissance de la musique pour rassembler les gens, et nous sommes fiers de jouer un rôle dans la création de ces connexions.

Une Radio Electro oui, mais une Programmation Riche et Variée

En plus de notre programmation musicale, Maxxima propose des émissions thématiques, des interviews d’artistes, et bien plus encore. Nous sommes votre source pour tout ce qui concerne la musique électronique non ennuyeuse.

Rejoignez la Communauté Maxxima

Que vous soyez à la recherche de la bande sonore parfaite pour votre journée, que vous souhaitiez découvrir de nouveaux artistes ou simplement vous détendre avec vos morceaux préférés, Maxxima est là pour vous. Nous sommes ravis de vous accueillir dans notre communauté et nous avons hâte de partager avec vous le meilleur de la musique. Vous pouvez nous écouter en DAB+, via Internet via le site web, les applications radio sur votre téléphone.

Bienvenue sur Maxxima, la où la musique ne s’arrête jamais.

Stan
Technique et Programmation musicale,

Technique, Programmation musicale.
Playlist et programmation des sessions spéciales.
Production d’émission et remix de titre en version spéciale ‘Maxxima’

Nicolas
Webmaster, DJ, SHOW Prod

Production de sessions mixées Nikimix et Hanna Rose, DJ, site WEB (quand Nickymix pas…)

Christian
PROD, Support technique, DJ

En tandem pour supporter et gérer la technique, la réalisation d’émission et production

 

Guillaume
DJ, Show Prod

A.K.A. MØSTA, Production d’émission, DJ et Interviewer de l’extreme

Stefania
Relation Publique, Gestion Artistes

Votre point de contact principal la gestion des DJ et artistes.
Si vous avez une question ou une proposition c’est elle qu’il ne faut pas embêter 😉 

Paulo
Marketing, DJ, Show Prod

A.K.A. Talkback Heads 😉  Production d’émission, DJ et producteur

Sous sa forme actuelle, MAXXIMA a vu le jour en septembre 1999, mais son histoire remonte à bien plus loin, plus précisément au 5 janvier 1992. À l’époque, un petit groupe de passionnés de musique, connus sous le nom de Maxximaniaques, se retrouvaient sur le serveur RTC de Reactivate (le célèbre 39872410 pour ceux qui s’en souviennent). Nous nous retrouvions souvent lors de soirées club ou Rave à Paris, rêvant du retour de notre radio préférée, feux Maxximum (la vraie et l’unique de 1989 à 1991).

En 1998, une opportunité s’est présentée lorsque le magazine SONO MAG a publié l’annonce de EFM (une nouvelle petite radio du département de l’Essonne en France) qui cherchait des animateurs pour sa nouvelle grille des programmes.
Saisissant cette chance, Alexandre Moreau, Rafael Santos et Philippe Esquirol crées une maquette qu’ils proposent à la radio.
La direction d’EFM appréciant le résultat accepte d’ouvrir son antenne, et la première émission est lancée en septembre 1998 !
L’émission s’appelle PLANET’MAXX (clin d’œil à la dernière association des Maxximaniaques de la région parisienne),
Sa programmation est orientée sur les nouvelles musiques électroniques et les titres diffusés sur feu Maxximum.
Ce qui a commencé comme un programme de deux heures le vendredi soir à 20h, est rapidement transformé en une session de 4 heures.
Un an plus tard, en septembre 1999, PLANET’MAXX est devenue MAXXIMA (un nom trouvé par Sandrine Laurent également Maxximaniaque).
Le site internet Planet’Tekno.com de Nicolas Darmon (encore un Maxximaniaque) en devient le principal partenaire.
Nous sommes en pleine période “French Touch”, Free Party et Teknival.
La programmation évolue avec ces nouveaux artistes, ces nouveaux courants et proposent même des lives avec l’agence de booking TTC (Total Techno Collective).

Mais il fallait aller plus loin dans le projet : En 1999, les premières webradios arrivent sur internet… Il fallait donc créer MAXXIMA webradio.
COMFM (Portail de référence des contenus audiovisuels), qui était en train de créer le premier bouquet de webradios françaises (1000% webradio), cherchait une webradio électro pour leur bouquet.
Le contrat est signé le 23 octobre 2000, le 1er site html maxxima.org (créé par Nicolas Darmon et Arnaud Malapert, toujours des Maxximaniaques) est mis en ligne et la première diffusion commence le 6 janvier 2001.
La programmation étant une sélection de musique électronique, Hip-Hop, RnB, avec des nouveautés et des titres Old-school MAXXIMUM.

En fin d’année 2001, COMFM étant vendue à son concurrent TV-RADIO.com, le bouquet 1000% devient une offre payante pour les auditeurs et pour la radio (éditeur) également.
Faute de pouvoir payer la somme demandée par COMFM, la diffusion est interromptue.
Avec Mickaël Bourgeois, le programmateur original de MAXXIMUM, des solutions sont cherchées, évaluées pendant plusieurs mois, mais sans succès.

En parallèle, à Genève une autre webradio ‘WBMB, The Boumbastik Network’ diffusait un programme de musique électronique avec également une émission spéciale sur la programmation de feu MAXXIMUM.
Le programme était réalisé par Stan.
En 1998 la diffusion était encore supportée sur les serveurs de LIVE365.com aux États-Unis.
Après plusieurs diffusion en FM pirate (dont MAXXIMUM dès 1989, SCRATCH FM, FMR, WBMB), ainsi que l’organisation de Rave Party dans la campagne Genevoise avec le collectif de DJ ‘Trance System’ (composé des DJs SKAIL, SEZO, TERRORIST, STAN), WBMB restait le témoin de cette époque de fou qu’ont été les années 90′ et la musique électronique dans la région.
Le passage sur des serveurs propres (A l’époque SHOUTCAST et ICECAST) est réalisé.
Le nerf de la guerre, c’était de trouver de la bande passante fiable sur Internet mais avec des conditions raisonnables au niveau des tarifs.
C’est ici que les métiers respectifs de certains membres, et l’aide d’anciens auditeurs (qui sont devenus partie prenante dans la radio aujourd’hui) ont aidés ! Comme par exemple Christian Jouas aka DJ Link.

Philippe et Stan prennent contact par l’intermédiaire du forum du site MAXXIMUM.com qui malheureusement n’existe plus de nos jours, (site qui était créé et hébergé par François Delage de la société INTERFACES également ancien membre de la MAXXIMUM originale)

Nous réalisons qu’entre MAXXIMA et WBMB les problèmes sont communs:

  • Les moyens de diffusion
  • L’évolution du contenu

Pour cela, il faut surtout du temps et la décision est donc prise très rapidement de joindre les efforts.
La fusion des 2 programmes est réalisée et le nom de MAXXIMA est conservé (Off course).
Il faut garder à l’esprit que la réalisation du programme est faite à côté du travail respectifs de chaque membre, réunir les efforts est bénéfique.

Dés la reprise de la diffusion de MAXXIMA, chacun apportait sa compétence et son temps dans la réalisation.

  • Philippe : Gestion et publication sur le site web, des newsletters et de la communication avec l’aide aussi de Didier Bellamy aka Wolfoenix (webmaster et dévelopeur chez CODA MAGAZINE).
    Car oui, avant les réseaux sociaux, WEP (le site web CMS spécialement développé à cet égard) contenait l’intégralité de la base musicale diffusée à l’antenne.
    Toutes les informations relatives aux labels, artistes, producteur, actualités, etc. étaient consultables et maintenues à jour. Une bonne grosse base de donnée !
  • Mickael s’occupait de la programmation musicale (l’alchimie du programme !), des contacts avec les labels et événements via son réseau dans le milieu artistique.
    Il a également réalisés les compilations MAXXIMA à cette époque sur ATOLL MUSIC (avec Charles et Barbara).
  • Stan mettait à disposition les développements et moyens techniques pour la diffusion et le financement des infrastructures principales.
    De longues heures également pour traduire sur DIABOLO (l’automate de diffusion de la radio) la programmation de Mickael. ‘Selector time’

Après quelques semaines de préparation, les studios de WBMB sont devenus ceux de MAXXIMA (sous un toit où il fait bon chaud à cette époque, vu que le matériel n’était pas aussi efficace qu’aujourd’hui).
Le 3 février 2003, à 6 heures du matin, MAXXIMA a repris sa diffusion sur Internet, avec comme premier titre “THE ART OF NOISE – Moments In Love”.

Depuis lors, MAXXIMA a continué d’évoluer, en restant fidèle à sa mission originale: Fournir une programmation musicale de qualité et innovante.
Grâce à l’engagement et à la passion de tout ceux qui ont contribué à son développement, MAXXIMA est devenue plus qu’une simple webradio : elle est une communauté de mélomanes, un espace de découverte musical et une plateforme pour partager la passion de la musique.

Avec le temps l’ensemble des membres sont tous restés en contact, mais entre les déménagements, changements de travail ou de moment de vie, certains ont biffurqués vers d’autres activités comme Philippe (qui depuis 2006 s’occupe de GENERATION SOUL DISCO FUNK RADIO une autre Webradio qu’il faut aussi écouter 😉.
Mickael travaille sur un nouveau projet qui risque de voir le jour … on en dit pas plus pour l’instant.

En 2010 des essais en DAB+ sont réalisés. (Digital Audio Broadcast, en bref la radio numérique terrestre connue sous le nom de RNT en France)
Le retour d’une diffusion hertzienne officielle et permanente débute le 1er mai 2014 sur le premier ensemble DAB+ de DIGRIS à Genève sur le canal 10D.
Depuis, la couverture n’a cessé de s’agrandir en Suisse… même en Italie 😉

Depuis la radio, en dehors de distiller sa programmaton musicale, à couvert beaucoup d’évènements en direct sur le territoire suisse et de nouveaux membres sont venu rejoindre le projet (voir la section membres)

Voila en résumé une partie des évènements qui ont jalonnés le projet. Comme vous l’aurez compris le nom de la radio est bien en relation avec l’originale au double XX de 1989 à 1991, MAXXIMUM !  Mais….  nous n’avons jamais voulu la ressuscité, elle nous a inspiré et rendu curieux, merci a l’équipe de bon fous 😉   On ne revit pas le passé !

L’histoire de MAXXIMA c’est la passion pour la musique, les rencontres, l’innovation et la détermination.
C’est une histoire qui continue de s’écrire chaque jour, grâce à l’engagement de son équipe et au soutien de ses auditeurs.
Alors que nous regardons vers l’avenir, nous sommes impatients de continueret faire évoluer audacieusement le programme.

Life goes on… Keep The Vibes !

Quelques liens

Suississimo – Article par David Glaser

L’aventure Maxximum originale

Phil Web Radio: GenerationDiscoFunk

Voici la liste de nos liens/URL d’écoute pour ceux qui veule les ajouter dans vos application préférée ou Streamer de Salon etc.

Dans les situations où le débit Internet reste limité le flux AAC+:
https://maxxima.mine.nu/maxxima.aac

Le flux compatible avec le plus grand nombre de situation et équipements, 192kbps MP3:
https://maxxima.mine.nu/maxxima.mp3

Même principe mais en meilleure qualité avec un débit de 320kbps en MP3:
https://maxxima.mine.nu/maxx.mp3

Flux FLAC pour un signal sans perte de qualité * (Loss Less):
https://maxxima.mine.nu/maxx.ogg

* Ce flux nécessite une bonne connexion Internet, et si vous connectez votre lecteur/streamer de salon en WiFi, il faut un bon signal pour ne pas subir d’interruption dans l’audio. Des applications comme VLC , Foobar2000, AIMP, mais il en existe d’autres, vous permettent aussi de lire ce flux sur votre ordinateur, tablette, etc.

Pour le fun, ce flux est traité et ‘pimpé’ en mode ”Radio Oldschool”
Attention ce flux ne respecte pas vraiment ce nous réalisons d’habitude en terme de qualité audio. La densité (fatigue auditive), niveau de détail réduit, transitionnelles rabotées, la (non)stabilité de la phase L-R du signal audio… Bref l’enveloppe est fortement triturée ! Mais ce flux rappellera pour certain le son des radios fin 80 début 90′  😉
https://maxxima.mine.nu/maxxfunprocess

Maxxima diffuse en DAB+ sur le territoire Suisse via le réseau de digris AG (Suisse allemande et Tessin, 5D, 6A, 8A, 9D, 10A, 10D) et DABcom SA  (Romandie, canal 10C)

Cette couverture hertzienne nous permets d’être présent sur les récepteurs numériques (auto-radio, récepteur/tuner de salon, radio portable). Ce mode de diffusion ne nécessite pas l’utilisation de forfait data via son téléphone portable, ni d’une connexion Internet.

Juste la radio, la vraie, libre comme l’air !

Après des essais réalisés depuis 2010, la diffusion 24/7 a débuté le 1er Mai 2014.
C’est aujourd’hui le mode de diffusion principal.

 

LeS StudioS

Bienvenue dans l’univers de MAXXIMA. Le studio principal est à Genève la où le programme est réalisé. Des antennes locales sont présente à Montreux, Lausanne, Orbe et Morges où les décrochages en direct sont réalisés en toute transparence. Plusieurs studios mobiles sont également exploités lors de la couverture d’événements. Ce sont ces lieux qui nous permettent de rendre en vie MaXXima.

Ne Ratez Rien !

Restez informé des dernières actualités musicales et évènements. Lisez nos news et soyez les premiers à découvrir les nouveautés de MAXXIMA !

Tous les articles

Contattaci
Rimani connesso!

Hai una domanda, un suggerimento o vuoi semplicemente farci sapere cosa ne pensi? Saremo lieti di ascoltarti!